L’Auvergne, cette terre imaginaire

Image par Franck Barske de Pixabay

Aujourd’hui Vérité du Monde revient sur l’Auvergne, contrée fictive inventée par J.R.R. Tolkien, célèbre auteur du Seigneur des Anneaux.

Si les amoureux de l’univers de Tolkien connaissent bien la Comté, le Mordor ou le Rohan, rare sont ceux ayant eu vent de l’existence de l’Auvergne, la Terre du Milieu du Milieu. C’est pourtant bien l’écrivain et professeur britannique qui est à l’origine de cette terre imaginaire entourée de mystères et peuplée de créatures étranges : les auvergnats.

Aux côtés des elfes, des nains et des hobbits, les auvergnats

Entre le nain proche de son or et le hobbit aimant cultiver la terre, l’auvergnat est, selon Tokien, une créature d’apparence vaguement humaine vivant à flanc de volcan et se nourrissant exclusivement de purée élastique et d’insectes. Discret de nature, les voyageurs ne les croisent que peu et quand cela survient, la conversation s’avère impossible : l’auvergnat parle un dialecte inconnu de tous, sorte de mélange entre du gobelin et du serbe prononcé avec une patate chaude dans la bouche.

Un pays sombre

L’Auvergne est une terre sombre. On raconte que même Sauron refusa de venir lorsqu’il chercha un volcan pour s’établir, arguant que le pays paraissait bien trop hostile à la vie. En Auvergne, les forêts sont hantées et les plaines désolées, la civilisation absente et le danger omniprésent. Troll, golem, démon d’un autre âge… méfiez-vous du pays de l’Auvergne où s’étendent les Ombres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s