L’assurance refuse de rembourser son sifflet

Image parDmitry Abramov de Pixabay

Damien d’Amiens, arbitre de foot, est en conflit avec son assureur. La raison ? Le non-remboursement de son sifflet, détruit dans l’incendie de sa maison.

Pour Damien, se voir refuser ce remboursement apparaît comme le pire des revers. « Il s’agissait de mon bien le plus précieux ! Ce sifflet, je le possédais depuis mes débuts, il y a plus de dix ans. Il m’accompagnait dans tous les matchs. Plus qu’un outil de travail, c’était une relique ». Le pauvre homme en a les larmes aux yeux, le sinistre qui s’est déclaré dans sa demeure à tout ravager, emportant tous ses biens ainsi que sa famille. « Le reste passe encore mais mon sifflet… »

Une décision irrationnelle

À la tristesse de l’arbitre s’ajoutent la colère et la frustration. Pour lui le choix de l’assurance est incompréhensible : « Je ne comprends pas leur logique. Ils ont couvert la mort de ma femme et de mes deux enfants mais pas mon sifflet, quel toupet ! C’était tout de même le plus important, c’est pour lui que j’ai souscrit à cette assurance, le reste est remplaçable ! ».

Une affaire portée devant le tribunal

Damien d’Amiens ne compte pas en rester là et tiens à engager des poursuites contre son assureur. « Ils n’ont pas respecté leur contrat, je ne vois donc aucune autre solution que de leur forcer la main par une décision de justice. Mince alors ! Un super sifflet comme le mien, ils pourraient faire un effort ! ». L’assurance de son côté n’a pas tenu à faire de commentaire. Affaire à suivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s