Un taxidermiste empaille ses enfants

Image parLenka Fortelna de Pixabay

Louis-Roger, père de famille et taxidermiste de métier, vient d’empailler ses enfants de 4 et 7 ans. Une solution efficace pour enfin vivre en paix.

Cris, pleurs, caprices… élever des enfants s’avère difficile et ressemble souvent à un long séjour à Guantánamo pour les malheureux parents. Pour éviter la crise de nerfs, Louis-Roger a eu une idée : utiliser ses talents professionnels pour trouver une solution à ses problèmes. Louis-Roger est taxidermiste, il a donc empaillé lui-même ses deux jeunes bambins. « La meilleure de mes idées » proclame-t-il.

Entre prouesse artistique et nécessité

« Moi et ma femme on n’en pouvait plus. Ils hurlaient en permanence, en jouant, en mangeant, en se douchant… pas moyen de les calmer. Les empailler demeurait la seule solution. J’ai mêlé l’utile à l’art, car la taxidermie, sachez-le, est un art. Pour mes enfants je me suis dépassé, j’y ai mis tout mon talent. Jusque-là je ne faisais que dans les animaux mais maintenant je compte offrir mes services à d’autres parents dans le besoin ».

Un double homicide ?

De son côté, l’association pour la protection de l’enfance a réagi et parle de « meurtre », un « bien grand mot » pour Louis-Roger. « Ces tarés auraient préféré que je les remette à la DDASS ou au truc qui l’a remplacé… et pourquoi pas les abandonner sur une aire d’autoroute pendant qu’on y est ! Ils m’ont pris pour un monstre ou quoi ?!? Non, en les empaillant ils restent dans la famille mais son plus calme et coûtent moins cher ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s