Les auxiliaires de vie du sénat sous-payées

Le sénat, Ehpad le plus cossu de France

L’Ehpad le plus cossu de France, situé au Palais du Luxembourg, se trouve à nouveau dans la tourmente. Il s’agit cette fois d’employées sous-payées.

Souvent au cœur des polémiques, le sénat défraye la chronique pour une affaire d’emplois, non pas fictifs mais sous-payés. En effet, les auxiliaires de vie du Palais du Luxembourg jugent leur rémunération en deçà des standards de la profession et dénoncent également des heures supplémentaires jamais payées. Chargées d’aider les sénateurs à accomplir les actes de la vie quotidienne, elles font part de leur ras-le-bol.

Des conditions de travail difficiles

Christine qui travaille au sénat depuis plus de dix ans nous raconte : « Nous réalisons un métier difficile. Les sénateurs sont des patients très exigeants qui se croient tout permis. Tous les jours il faut compter sur leurs commentaires grivois et leurs gestes déplacés. Supporter ça pour un salaire de misère, ce n’est pas acceptable, surtout quand on connaît la richesse qui circule au sein de l’établissement ».

Savoir dire « stop »

Aujourd’hui les auxiliaires de vie demandent une revalorisation salariale et assurent être prêtes à défendre leur droit. « S’il n’y a aucune amélioration d’ici la fin de semaine, nous cesserons toutes activités. On verra bien comment ces vieillards impotents vont se débrouiller sans aucune aide. Pour piquer l’argent des autres, ils sont fort mais pour s’habiller tout seul, il n’y a plus personne ». Avec cet ultimatum, les auxiliaires de vie espèrent faire enfin bouger les choses. Affaire à suivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s