Un toilette s’insurge contre ses conditions de travail

Image parcocoparisienne de Pixabay

Didier, jeune toilette fraîchement installé dans le domicile d’un particulier, vit un véritable enfer. Décidé à ne pas se laisser faire, il s’insurge.

Sorti d’usine un lundi, vendu un jeudi, installé un vendredi, notre jeune toilette devait débuter une carrière prometteuse dans le domaine des sanitaires. Entre désillusion et mauvais traitements, il se heurte à la réalité d’un travail difficile. Il nous raconte : « On m’installa dans une maison flambant neuve, le top pour moi. Le monde m’appartenait, j’allais enfin pouvoir réaliser mon rêve, faciliter la vie des gens. Une heure à peine après mon arrivée, je déchantais déjà ».

« On ne m’avait jamais parlé de ça à l’entraînement »

« J’étais dans ce qui ressemblait à la parfaite petite famille, avec deux beaux enfants, une fille de 15 ans et un garçon de 10 ans. Mais ne vous y trompez pas, ils s’avéraient tous d’odieux personnages. Le premier à entrer fut le père. Je ne savais pas encore… Il s’assit sur moi, normal, mais le fait qu’il ait baissé son pantalon me paraissait étrange. Et alors il a…, il a… enfin vous voyez. J’ai du mal à en parler. J’ai encore des images, des flashs… quelle horreur. On ne m’avait jamais parlé de ça à l’entraînement ».

La lutte pour ses droits

« Pour toute la famille ce fut la même histoire, les mêmes sévices. Idem quand ils invitaient des amis. Tous venaient uniquement pour… pour… Jamais bonjour, jamais au revoir, jamais une réaction à mes pleures et mes questions ! J’ai ensuite découvert que c’était la même chose pour tous les toilettes, ce n’était pas juste moi qui avais échoué dans une famille de barges. Ce n’est pas tolérable, alors, avec d’autres toilettes, j’ai décidé de me battre pour mes droits ! On ne peut plus continuer comme ça ! Vous, humain, n’avez pas le droit de nous traiter de la sorte, de nous ch*** dessus impunément ! Les choses doivent changer, les choses vont changer ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s