Les électrons sont-ils vraiment libres ?

Image parRoy Buri de Pixabay

On nous parle souvent d’électrons libres, à ne pas confondre avec les élections libres. Mais cette émancipation est-elle authentique ? Sont-ils véritablement affranchis de tout ?

Taxé d’être négatif, les électrons ne sont pas toujours bien perçu. Alors quand ils deviennent libres, on les juge facilement comme faible, frivole et on remet en cause cette liberté. Certains vont même jusqu’à les accuser de faire circuler de l’électricité en toute illégalité. Que penser de tout ça ?

Nous nous tournons en premier lieu vers Adelgunde Fodyplaume, experte en rayonnement quantique et en mécanique atomique ainsi que tête pensante du livre « Le complot des protons ». Classifiée comme conspirationniste par ses adversaires, nous tenons tout de même à recueillir son avis sur la question.

Vérité du Monde : Pour vous, les électrons sont-ils libres ?

Adelgunde Fodyplaume : Non, ils ne possèdent que l’illusion de la liberté. Ils sont prisonniers d’une bulle spatio-économico-chocolano-temporelle mis en place par les protons du gouvernement. Ce dernier souhaite déstabiliser la réduction quantique par ce biais et l’utiliser à son profit.

VDM : Euh… c’est-à-dire ?

AF : On nous ment. On ment aux électrons. Leur envie d’émancipation ne vient pas d’eux mais d’une tierce personne.

VDM : Vous parlez du boson de Higgs ?

AF : Je ne vous parle pas du blouson du Hugues mais du gouvernement ! Il conspire contre le peuple et nous mène au bord du gouffre !

VDM : Borh ? Niels Bohr ?

AF : … Non. Je viens de dire tout ce qu’il fallait. Au revoir. Ah oui, une dernière chose : méfiez-vous des neutrons. Ils travaillent aussi avec l’État.

Peu convaincu par cette première interview et désireux d’obtenir un autre point de vue, nous interrogeons Didier, électron libre depuis deux mois.

VDM : Pourquoi n’êtes-vous plus lié à votre atome ?

Didier : On vivait des tensions depuis quelque temps, on s’engueulait régulièrement. Il ne m’acceptait plus comme j’étais.

VDM : Il vous manifestait des reproches ?

D : Oui, il m’accusait d’être trop négatif, ce qui n’est pas faux. J’essayais de lui expliquer qu’il s’agissait de ma nature et qu’on ne peut changer les gens mais…

VDM : Que se passa-t-il ensuite ?

D : J’ai découvert qu’il flirtait avec d’autres électrons, je ne l’ai pas supporté. Pour moi, la fidélité fait tout.

VDM : Aujourd’hui êtes-vous vraiment libre ?

D : Oui je le pense. Je vais où bon me semble, entreprend ce qui me plaît…

VDM : Ce pourrait-il que ce soit une illusion ?

D : Je ne le crois pas. Et je vous encourage à ne pas prêter attention à la sphère complotiste défendant l’idée d’une conspiration gouvernementale. Je suis libre.

Cette dernière phrase sonne comme une ode à la liberté des électrons. Mais au final, vérité ou illusion ? Nous laissons notre éclairé lectorat trancher.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s