Autopsie d’un canard en plastique : les scientifiques tombent des nues


Image parsimisi1 de Pixabay

Les scientifiques restent stupéfaits suite à l’autopsie d’un canard en plastique. Ils ne s’attendaient pas à faire une découverte qui bouleverserait toutes leurs théories sur le sujet.

Lundi 13 mai 2019, 14H49, laboratoire de médecine de la faculté de Danvou-la-Ferrière (département du Calvados). Un groupe de chercheurs se penchent sur le corps d’un canard en plastique. Dans quelques instants, l’autopsie va débuter. Il s’agit d’une première mondiale, personne n’avait jamais réalisé cette opération auparavant. C’est une main fébrile qui donne le premier coup de scalpel devant une assistance captivée.

Une découverte bouleversante

L’abdomen de l’animal s’ouvre délicatement, le choc survient. Nul hypothèse, pourtant nombreuses, n’avait envisagé ce cas de figure. Dans les entrailles du canard en plastique, les scientifiques remarquent l’absence d’organe. Aucun poumon, aucun cœur, aucun estomac, aucun cerveau… rien, le vide complet. Stéphanie Phanée, docteure en biologie postmoderne nous explique : « Il s’agit d’une vraie révolution ».

La révolution scientifique

« Que les canards en plastique ne disposent pas d’organe remet en cause toutes nos théories et modèles sur le monde du vivant. Cela ouvre un tout nouveau champ des possibles. Jusqu’alors, on pensait impossible l’existence de forme de vie aussi complexe sans organe. En travaillant un peu, l’être humain pourrait aussi, un jour, se passer de tout cet attirail superflu qui encombre notre intérieur ! ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s