Un gardien de musée veut épouser le squelette d’un dinosaure


Image parheimseiten_WebdesignKoeln de Pixabay

Gardien de nuit dans un musée d’histoire naturelle, Séraphin 39 ans, vient de demander en mariage l’un des squelettes de la collection. La mairie et le conservateur du musée s’opposent à cette union.

L’anecdote a de quoi étonner mais les mystères de l’amour demeurent impénétrables. Nous rejoignons Séraphin dans un parc proche de son lieu de travail. Il nous raconte son histoire. « Voilà presque cinq ans que je bosse dans ce musée, cinq nuits par semaine. Il s’agit d’un job solitaire mais il arrive de faire des rencontres. Pour moi ce fut Rebecca. Nuit après nuit on se côtoyait et on se rapprochait. Une évidence a fini par apparaître : nous nous aimions. Après quatre ans de relation, la suite logique, c’est le mariage ».

Un bonheur qui a ses détracteurs

Malheureusement pour le couple, tout le monde ne voit pas leur union d’un bon œil, à commencer par le conservateur du musée : « Pendant qu’il papote avec elle, il ne travaille pas ». Séraphin se défend sur ce point : « Le problème c’est que Rebecca reste coincée dans sa pièce d’exposition, donc je ne peux la voir que pendant mes heures de travail. Pour remplir mes obligations, j’ai coupé la poire en deux. Je travaille deux nuits sans la voir mais trois nuits par semaine c’est ma peau contre ses os. Et je suis avec elle ». Le conservateur est outré « C’est ça le pire ! Il n’a pas attendu le mariage pour… enfin vous voyez. Pour consommer ! Sur une pièce vieille de plusieurs millénaires, vous imaginez ! ».

Du côté de la mairie, cette envie d’épousailles semble plutôt mal accueillie. Madame la maire a refusé nos demandes d’interviews mais vient de publier un communiqué rappelant l’interdiction d’épouser un objet ou un mort, sauf autorisation du Président de la République sous certaines conditions. Séraphin peut tout de même compter sur le soutien de sa famille et de ses amis. L’un d’eux clamant : « Si cela contribue à son bonheur, personne ne devrait pouvoir l’empêcher de se marier ». Affaire à suivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s