Assassin, une profession en recul


Image par4504097 de Pixabay

Alors que ce Week-end s’ouvre le salon de l’assassinat dans la capitale, Vérité du Monde s’attarde sur le noble métier d’assassin.

« On aura toujours besoin de tueurs professionnels », telle était la rengaine que l’on entendait dans les années soixante. Oui mais voilà, en 2019 le constat est sans appel : le recours à un assassin pour résoudre ses problèmes paraît tombé en désuétude. Nous interviewons Lulu le Défourailleur, dit « 35 balles 1 mort », un ancien du milieu. Pour lui, cette perte de vitesse résulte du départ des principaux clients, les politiques.

Longtemps expédient numéro un des complots des hommes d’État, le meurtre délaisse de nos jours les coulisses du pouvoir.

« Aujourd’hui nos personnages politiques n’ont plus le cran de rien. Quand ils rencontrent un obstacle, ils jouent les pleureuses devant les médias ou les faux indignés. S’il existe un différend entre eux, ils simulent dans ce théâtre baptisé « assemblée nationale ». Jamais, jamais vous dis-je, ils n’usent de l’assassinat. Ils ont trop peur de se mouiller. Ces politiciens de 3ème zone sont en train de tuer la profession. Un comble ! ».

Afin de sauver le secteur il reste les mafias, mais là aussi la clientèle s’est dégradée. « Le grand banditisme, c’est fini. Maintenant ne demeure que des petits caïds à la manque. Cette génération ne se lance pas de défi. Pour eux le casse du siècle, c’est le braquage de la boulangerie de Melun. Dans leur règlement de comptes ils ne sollicitent plus nos services, il se « clash » par vidéo interposé et lorsqu’ils se croisent – si ça arrive – ils font semblant de se battre ». Lulu nous quitte ici, amer. « C’est tout un savoir-faire qui risque de disparaître ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s