Les avantages à vivre sous une dictature


Image parGerd Altmann de Pixabay

Souvent montrées du doigt et blâmées, les dictatures connaissent un déficit de notoriété en Occident. Il existe pourtant de nombreux avantages à vivre sous un tel régime. En voici quelques-uns.

On ne se tracasse plus à choisir pour qui voter

Vous êtes du genre à ne jamais savoir quel scrutin placer dans l’urne ? À vous torturer sur des choix cornéliens à chaque élection ? Tentant en vain de sélectionner le personnage politique le moins pourri ? Sachez qu’en dictature, ce type de souci n’existe plus. Vos possibilités de vote se limiteront à un candidat/parti. S’il demeure un choix multiple, inutile de se torturer : le résultat s’avérera identique quelle que soit votre décision. Mieux encore, il pourrait ne plus y avoir d’élections, vous laissant tout le loisir de profiter de vos dimanches !

On ne se fatigue plus à penser

En dictature, on ne se fatigue plus à penser, l’État s’en occupe pour nous. Inutile de développer une opinion sur tel ou tel sujet, de chercher à s’informer… tout est prémâché pour nous.

Fini les débats politiques en famille

Marre des repas de famille qui tournent à la foire d’empoigne parce que quelqu’un a décidé de partager son avis éclairé sur une question politique ? Sous une dictature, l’ensemble des citoyens pensent la même chose, donc plus de débats. Et si malgré tout, tonton Roger persévère à semer la discorde, vous pourrez le dénoncer à la police politique afin qu’il devienne plus raisonnable.

Le chômage n’existe plus

Dans une dictature c’est le plein-emploi, les camps de travail forcé s’en assurent (ça, ou le fait de fusiller les chômeurs pour faire baisser les chiffres). Alors oui, on est payé une misère et parfois fouetté mais hé ! On n’a rien sans rien !

Des activités culturelles supplémentaires

Vivre en dictature c’est voir exploser le nombre d’activités culturelles. Il y a plein de nouveau musées comme le musée de l’enfance du Leader Suprême, le musée des peintures du Leader Suprême, le musée de la pensée du Leader Suprême ou encore le musée du génie du Leader Suprême. Et que dire du cinéma qui s’enrichit de moult films passionnant tel que La vie du Leader Suprême, La communauté du Leader Suprême, Le Leader Suprême contre-attaque ou La nuit du Leader Suprême. Et j’oublie de vous parler du toboggan aquatique du Leader Suprême, du train fantôme du Leader Suprême, du restaurant du Leader Suprême, du jardin de ville du Leader Suprême…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s